TRIO2™

Déroulez tous ses avantages

TriO2 représente l’aboutissement de notre recherche de performances durables au service des agriculteurs. C’est le premier film 100 % recyclable qui intègre une réduction de la perméabilité à l’oxygène sans EVOH ni polyamide. De plus, sa finesse et sa souplesse facilitent le travail à la pose et lui permettent de s’ajuster en douceur aux irrégularités en surface du silo, créant ainsi des conditions de fermentation idéales.

La gamme TriO2 garantit des conditions optimales de conservation et des valeurs nutritives du fourrage. Ce film semi- barrière ne nécessite pas d’association avec un film sous couche.

Les avantages :

RÉDUIRE SON IMPACT ENVIRONNEMENTAL AVEC DES BÂCHES D'ENSILAGE PLASTIQUE RECYCLÉ:

Saviez-vous qu’il était possible de réduire son impact environnemental en produisant et en utilisant du film

plastique ? Trioloop est la marque que Trioworld fabrique et commercialise pour ses films en polyéthylène contenant des matériaux recyclés. Situé dans le Maine-et-Loire (49), Trioworld est l’un des leaders de la fabrication de films plastiques agricoles destinés à la protection et à la conservation des fourrages. En utilisant des matériaux recyclés, la société réduit les déchets et diminue son empreinte carbone. TRIOPLAST a créé un film avec des propriétés barrières à l’oxygène recyclé et 100% recyclable. La bâche agricole innovante TriO2 protège parfaitement les ensilages de manière écologique, avec une qualité et des performances élevées et durables. TRIO2 est optimisé pour créer un équilibre entre l’utilisation de matériaux recyclés et la protection de l’ensilage. Une teneur en matériau recyclé d’au plus 40% en masse volumique garantit une empreinte écologique positive.

RETOUR CLIENT :

Christophe Barrois est producteur laitierà Maisoncelle, dans le Pas-de-Calais. Pendant une campagne, il a testé une nouvelle bâche d’ensilage à base de plastiques recyclés la TriO2. « Après une année d’utilisation, il n’y a rien à dire. La nouvelle bâche de protection TriO2 de Trioworld, c’est le top », s’enthousiasme Christophe Barrois, éleveur dans le Pas-de- Calais. « La bâche est légère, solide et fait le job pour conserver le maïs destiné à l’alimentation quotidienne de mes cent vaches laitières.»

« La bâche ne nécessite pas de sous couche. Il n’y a pas plus simple d’utilisation pour la mettre en oeuvre sur le tas, surtout quand le vent pointe le bout de son nez. Elle se manipule très facilement. »

Deux silos : aucun problème « Je stocke l’ensilage dans deux silos bétonnés de 12 x 35 mètres, cadrés par un des murs de 2,5 m. Sur la campagne,je n’ai constaté aucun problème de conservation sur mes deux silos. Il y a toujours un peu de perte mais honnêtement, ce n’est vraiment pas grand-chose. J’ai l’impression que c’est même mieux qu’avec une sous-couche », confie l’éleveur, ravi de la qualité du produit. « La bâche TriO2 est solide, même si elle est plus fine que les films classiques. Avec les bâches, on a toujours un peu peur de marcher dessus, de les trouer ou de les abîmer, mais celle-ci est véritablement solide », constate Christophe Barrois.

Pour l’agriculteur, l’intégration du plastique recyclé dans les composants de cette bâche est vue d’un bon œil : « Les performances de la bâche ne semblent vraiment pas impactées, bien au contraire. Dans le secteur agricole, nous avons encore des progrès à faire en matière de gestion et de recyclage des plastiques. Il n’y a qu’à voir ce qui est fait avec les sacs plastiques dans les supermarchés. Un jour ou l’autre, nous serons contraints, alors autant prendre de l’avance. »